J'ai essayé de tordre le cou à l'ensemble des pensées qui m'assaillaient pour faire tomber les gouttes qui devaient en être extraites. Des mêlées entières de pensées, de phrases toutes faites, de réassurances familiales, de conseils amicaux, de morales de l'enfance sont arrivées dans mon esprit, au point que je ne savais plus si mon anxiété était due au film que je regardais ou à ce que j'essayais d'entreprendre avec ces pensées. Deux choses sont apparues très clairement : qui...

Cet article provient du blog Je les entends. Pensée poème habite à Marseille et est également auteur de Dans le train, je réalise que c'est... et J’ai connu un homme aux intimités virtuelles.....
Lire la suite sur le blog ›