C’est probablement l’endroit qui me manque le plus de Bordeaux : Los dos Hermanos, une véritable institution bordelaise depuis plus de 30 ans. Situé cours Victor Hugo (longtemps appelé la route d’Espagne suite aux différentes vagues d’immigrés fuyant le franquisme), c’est le premier endroit que j’ai connu en arrivant dans cette ville et j’ai tout de suite craqué pour ces tapas au moins aussi bonnes que celles de San Sebastian. Grand restaurant...

Cet article provient du blog MarinadesetCie. Marine habite à Paris et est également auteur de Ce soir, je dîne avec Lancelot ! et Pause chocolat à Rennes.
Lire la suite sur le blog ›