Le panneau électronique de l'arrêt de bus indiquait temps d'attente estimé : 3 minutes, ce qui me paraissait très correct. Alors j'ai patienté. Un peu. Puis beaucoup plus. Après 12 minutes de torticolis intense à scruter l'horizon pour voir enfin ce bus débouler (Anne, ma soeur Anne...), toujours rien. Même le panneau électronique n'avait pas changé, il indiquait toujours très gentiment temps d'attente estimé : 3 minutes. Comme une bonne blague moyennement drôle. Ce qui avait...

Cet article provient du blog GinFizz (bulles de vie). Katia habite à Paris et est également auteur de Papillon de lumière et Gros bidou (et coup de) mou.
Lire la suite sur le blog ›