Samedi, il n'est pas 10 heures quand je sors du métro Anvers. Il y a pourtant déjà beaucoup de monde pour remonter la rue de Steinkerque vers le Sacré Coeur. Rue de Steinkerque qui a vendu son âme au diable car on n'y trouve plus aucune échoppe de tissu. Les magasins de souvenirs made in China et enseignes de luxe ont pris le relais... C'est tellement dommage. Je ne me lasse pas de la beauté retrouvée après son tragique incendie de la façade de l'Elysée Montmartre tout comme la...

Cet article provient du blog L'échappée Belle. Armelle habite à Ile de France et est également auteur de LA VACHE et LE MONDE ENTIER est UN CACTUS.
Lire la suite sur le blog ›