Oui je me suis fais du graillou, oui mes jeans me serrent, mes p'tits hauts me boudinent mais pour une sombre sombre histoire d'amour propre, il m'est impossible de me résigner à acheter du 40. C'est comme ça que vendredi je suis allée m'acheter une robe de soirée pour le réveillon du 31 décembre, c'est comme ça que j'ai choisi d'essayer une joli robe bustier, c'est comme ça que je me suis retrouvée à rentrer mon ventre et à retenir ma respiration pour pouvoir fermer le zip... Et...

Cet article provient du blog Amélie Epicetout. Amélie habite à Troyes et est également auteur de La journée de la loose : le retour de la vengeance et DIY: un choupi mémo pour ton frigo.
Lire la suite sur le blog ›