Parce que je n’en avais pas assez d’avoir mal au dos et des ampoules plein les mains, je me suis dit que ce serait sympa de profiter de l’accalmie entre deux orages (et par chance où le sol n’était pas encore détrempé, à contrario du moment où j’écris en fait où l’orage a CLAIREMENT éclaté et fait peur à ma pauvre Mumurf dont c’est le « premier vrai ») pour agrandir la zone « potager » du jardin. Au programme :...

Cet article provient du blog Au Jardin de Saucisse de Colza. Laëtitia habite à La Campagne Savoyarde et est également auteur de Les fourmis peuvent-elles bâtir des autoroutes ? et Oxalis Corniculée.
Lire la suite sur le blog ›