C’est une histoire qui débute à Lübeck sur la côte allemande. Nous sommes le 8 septembre et le voyageur s’engage pour une échappée belle faite de longues heures de marche sur les îles de la mer baltique. Pas à pas, page après page, il consigne les instants, décrit ce qui s’offre au regard, raconte les beaux jours, les longs soirs et les petits matins gris. Wilson – son sac à dos – est un des rares témoins de cette aventure nordique qui réveillerait chez chacun de nous...

Cet article provient du blog Au milieu des livres. Moka est également auteur de Il fallait que je vous le dise – Aude Mermilliod et Moi après mois: my May.
Lire la suite sur le blog ›