Benjamin Spark – Untitled #21 – 2015 – acrylic on canvas – 300x300cmMine de rien, c’est un bon début pour un peintre, strabique qui doit constamment garder un pinceau qui dit merde à l’autre : quand Duchamp décriait l’odeur de la térébenthine, il y a fort à parier qu’il visait en fait l’illusoire ivresse des sommets que ses vapeurs occasionnent chez ses thuriféraires béats. Car l’amour de la peinture n’est rien...

Cet article provient du blog Claudia Lomma. Claudia habite à Bruxelles et est également auteur de Prendre soin de soi à l’extérieur mais aussi à l’intérieur avec belle&vie et Benjamin Spark vu par Stéphane Corréard – Partie 1.
Lire la suite sur le blog ›