La Foire du livre a donc fermé ses portes sur une 54e édition qui fut, je pense, une année de transition. La nouvelle direction ayant gardé des idées, concepts et façons de faire de l’ancienne et amorcé des changements (notamment la gratuité) qu’il faudra maintenant évaluer. Si je peux donner deux avis – on ne sait jamais que quelqu’un me lirait – je dirais qu’il faut vraiment revoir deux choses...

Cet article provient du blog le blog de Argali. Argali habite à Belgique et est également auteur de Ces femmes debout et Celle qui savait tout, Ruth RENDELL.
Lire la suite sur le blog ›