Cela va saigner au figuré fin janvier à Lyon pour le concours du Bocuse d'Or, espérons que pas au propre car se couper est quasiment éliminatoire quand tout est réglé comme du papier à musique à la minute près. C'est déjà arrivé et nous avions justement mis en garde la jeune imprudente deux semaines avant l'épreuve qu'il fallait venir avec des couteaux de bonne facture, bien en mains et pas émoussés. La seule fois où l'équipe nationale était partie à l'aventure sans notre...

Cet article provient du blog Blog Japon. Chroma est également auteur de Planches à découper idées reçues.
Lire la suite sur le blog ›