L’initiative aurait pu passer inaperçue. Mais c’était sans compter l’œil de lynx des internautes… et la saisonnalité. Quoi qu’il en soit, depuis quelques jours, le site de vente en ligne Asos est porté aux nues. La raison d’une telle ferveur ? L’apparition sur l’eshop de modèles à la silhouette non-retouchée et à l’apparence absolument… normale.

Une politique appliquée dans certains pays seulement
En effet, depuis fin juin, Asos semble avoir décidé de ne plus photoshopper les imperfections de ses mannequins. Résultat, dans la collection estivale, les vergetures des jeunes femmes en maillot de bain sont apparentes, de même que leurs cicatrices d’acné. Un choix inimaginable il y a quelques années mais que la twittosphère s’est bien sûr empressée d’applaudir. « Je cherchais des bikinis sur Asos et le fait que les vergetures du mannequin n’aient pas été photoshoppées est génial », a ainsi réagit une internaute, tandis qu’une autre se contentait du mot « progrès » pour exprimer sa satisfaction.


Une troisième internaute a quant à elle a tenu à remercier l’entreprise britannique pour avoir osé montrer que les vergetures des femmes n’ont rien de disgracieux. Et d’ajouter, pleine d’humour, « ce n’est que l’expression de leur côté félin ».


Seule ombre au tableau, cette prise de position - au sujet de laquelle la marque n'a d'ailleurs pas encore officiellement communiqué - ne se reflète pas dans la totalité des pays dans lesquels elle est présente. Ainsi, si cette politique prônant le body positivism est d’ores et déjà appliquée en France, aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, la version italienne du site n'a, par exemple, pas encore pris le pli. Mais peut-être n’est-ce qu’une question de jours…

Voir aussi
#TheySaid : quand les femmes dénoncent le body-shaming sur Twitter 
8 fitgirls qui nous font oublier nos complexes à suivre sur Instagram

M-L. M.


Aimez Hellocoton sur Facebook