Un nouveau roman d'Anne Fine, chouette ! Brochettes à gogo, un titre prometteur... Des surprises, de l'humour en perspective. Dans la grisaille de l'hiver. Jugez plutôt, une couverture qui pète et une quatrième de couverture pleine de promesses : A l'entrée du bateau, le contrôleur a dit quelque chose comme "Grine douskha sabédou ". Mais comment se douter que cela signifiait " Rien avant samedi ". Quand Harry et son Oncle Tristram comprennent le sens de cette phrase, il est trop tard....

Cet article provient du blog Méli-Mélo de livres. Pépita est également auteur de Le vent se lève et Le rêveur.
Lire la suite sur le blog ›