Le mois dernier, j’ai eu envie d’innover avec mon nouveau Valentin et j’ai décidé de l’emmener bruncher un dimanche. Après diverses recherches facilitées par le site « oubruncher.com », j’ai opté pour un restaurant à deux pas de mon home sweet home (histoire de profiter d’une grasse mat’ malgré tout): Camarade Boris, du groupe la Bonbonnière (Le Cabinet de sa majesté, Le Petit resto dans la prairie, etc.). A une époque,...

Cet article provient du blog Avouer l'inavouable. Retrouvez également son article Passer une nuit à la belle étoile… ou tout comme! et 2014… année de?.
Lire la suite sur le blog ›