C'est fini, ça y est. Tu peux t'en aller, maintenant. Pour de bon. J'ai eu beau m'accrocher à toi, laissant traîner et refusant peut être de voir la vérité en face, cette fois je crois que cette fois, on est au bout. Je t'ai supporté vaillamment, bien longtemps... J'ai tout donné, tout fait pour te retenir, mais là je capitule, je baisse les armes et je te laisse partir. C'est le moment, tu as fait ton temps, on doit passer à autre chose. Je n'en pouvais plus de toutes tes crises...

Cet article provient du blog Picou bulle.... Picou (Marie) habite à Lyon et est également auteur de La vie secrète des papas #19 - Papa Ogre et Et si Instagram courrait droit à sa perte?.
Lire la suite sur le blog ›