C’était mieux avant Quand timidement nous nous sommes retrouvés, encore bercés par la discussion de samedi et les jolies choses qui en sont ressorties. Quand, fébrilement, on a tendu nos cartes d’identité au gardien, qui a cherché longuement si quelqu’un derrière ces murs avaient noté nos noms sur le cahier. Quand, arrivant dans le bâtiment scolaire, sur le mur, s’étalaient toutes les affiches des rencontres passées et celle du jour. Quand ils sont entrés dans la salle,...

Cet article provient du blog L'insatiable. Charlotte est également auteur de Si on parlait écriture avec Lisa Balavoine? et Les miroirs de Suzanne, Sophie Lemp..
Lire la suite sur le blog ›