Il y a longtemps, et je n’arrive même plus à retrouver dans quel article, une chroniqueuse avait parlé de ses jobs d’été, de ce qu’ils lui avaient apporté. J’avais trouvé que c’était une très bonne idée, j’avais eu envie de la suivre. Et puis je ne l’avais pas fait. Il faut dire que l’année dernière, prise par mon deuxième congé parental et une espèce de crise de la quarantaine je n’avais pas très envie de penser à mon...

Cet article provient du blog Die Franzoesin. Alice habite à NRW, Allemagne et est également auteur de Dire au revoir à la maison de ses parents et Dans la chaleur de février.
Lire la suite sur le blog ›