Voilà voilà, j'ai vu ce weekend le dernier film du réalisateur thaïlandais A. Weerasethakul, surtout connu pour avoir obtenu la palme d'or à Cannes en 2010 avec Oncle Bonmee (mais ses précédents films sont disponibles en dvd également). J'avais vraiment eu du mal avec ce dernier à cause de sa compréhension vraiment pas facile parce que les thème abordés qu'on retrouve dans Cemetery of Splendour aussi (les vies...

Cet article provient du blog Swallowtail Ageha. Retrouvez également son article Miss Hokusai de Keiichi Hara et A Touch of Zen de King Hu (réédition).
Lire la suite sur le blog ›