Ce soir j’ai un mal fou à vous écrire une lettre. Je me le suis promis pourtant… Parce que je voulais vous dire à quel point je vous admire. Je suis, je l’avoue, abasourdie devant les attaques quasi journalières dont vous êtes victimes et je suis admirative devant votre exemplarité, devant votre dignité. Vous êtes […]

Cet article provient du blog Ils changent le monde. Retrouvez également son article Vaincre l’obscurantisme et Lettre ouverte à Madame Taubira.
Lire la suite sur le blog ›