Fan de romans fantastiques, je ne pouvais manquer "La septième porte" de Serge Guérit. Couverture noire, chevalier sans visage : belle promesse de frissons. J'ai ouvert ce court roman (173 pages) avec, dans l'esprit, "La neuvième porte"... Vous vous souvenez...

Cet article provient du blog Le blog Aloys. Christine habite à Marseille et est également auteur de Une critique de "La Confession de Cleve Wood" de JC Texier dans le dernier numéro du magazine L'Agrégation. et Retour signé Carine-Laure Desguin concernant une soirée consacrée à une mise en voix des textes d'AURA N°100..
Lire la suite sur le blog ›