... en voyant la tronche de mon gâteau à la rhubarbe ! Le lien qui nous unissait n’aurait pas été compris de tout le monde. Sans enfant, tu nous avais adoptés, et tout simplement, tu es devenue notre Parent-Pote. Avec toi, on pouvait rire de tout. Tu nous apprenais à cuisiner, à bricoler, à penser, à savourer, à lutter et à espérer. Tout dans ma maison, un peu chez toi, semble aujourd’hui me...

Cet article provient du blog Dans les rêves de Cilou. Cilou habite à Lille et est également auteur de Des petites fleurs pour ma surjeteuse ! et Des fruits rouges pour une maman Fantastik !.
Lire la suite sur le blog ›