Fin juillet, j’ai quitté ma Normandie pour passer trois jours à Lyon. En plus de retrouver des amis, de faire ma touriste malgré la pluie, j’avais réservé ma place pour aller voir le groupe américain The National, à l’occasion des Nuits de Fourvière. Je n’ai même pas envie de créer de suspense, ce concert était parfait. J’ai beau réfléchir, je me suis tellement laissée emportée par le spectacle, les chansons choisies, l’ambiance et le cadre...

Cet article provient du blog Mon Havre de culture. Marie habite à Le Havre et est également auteur de Calme et volupté au lac de Côme #1 et Le Havre de Perret – L’église St Joseph.
Lire la suite sur le blog ›