Une dimanche matin, après avoir terminé un roman de près de 600 pages, j’avais besoin d’un livre un peu moins volumineux. J’ai donc sorti Cool Killer de ma PAL sans savoir que j’allais l’engloutir en quelques heures. Honnêtement, j’ai très peu entendu parler de ce livre lors de sa sortie au mois de juin. J’ai beau passer des heures sur les blogs et Instagram, je n’en ai lu que de très rares retours. Pourtant, quand j’ai découvert la 4ème de couverture sur le site des...

Cet article provient du blog Culturez-moi. Angie habite à Rennes et est également auteur de Vatican Miracle Examiner de Rin Fujiki et HS 7244 de Lorraine Letournel Laloue.
Lire la suite sur le blog ›