Du détroit de Bab-el-Mandeb au golfe d'Aden, Paul Deville négocie les ressources africaines pour le compte d'une multinationale chinoise. De port en port, les ravages de la mondialisation lui sautent au visage et au cœur de la beauté du monde dont il ne peut empêcher la destruction. Les merveilles qui ne s'achètent pas ne risquent-elles pas de disparaître dans un système où toute valeur se chiffre ? Paul se met alors à chasser...

Cet article provient du blog le blog de Argali. Argali habite à Belgique et est également auteur de "Eux", Patrick ISABELLE et Soeurs de miséricorde, Colombe SCHNECK.
Lire la suite sur le blog ›