Je vous avais un peu laissé en plan au milieu de l'avenue Daumesnil, mais me revoici! Le semi est passé, il fait toujours chaud et je me manque de me casser la figue (encore) au ravito place de la bastille, en glissant sur une peau d'orange... Tout va bien, je ralentis néanmoins le rythme après ce beau semi car je sais que la course est loin d'être terminée. On aborde les quais de Seine et ses fameux tunnels, il y fait frais c'est agréable mais ça me plombe un peu la course, je me...

Cet article provient du blog la fille aux baskets roses. Marie habite à Imphy et est également auteur de Ma pile à lire: Sables Emouvants de Cécile Bertin et [CR] Marathon de Paris.
Lire la suite sur le blog ›