Dans la bouche d'une fille dénonce de manière piquante le sexisme (malheureusement) ordinaire qui frappe le quotidien des femmes dans le monde. Sur ce compte dirigé par un collectif qui recense et distille les témoignages jour après jour, les stéréotypes et les clichés ne manquent pas... Zoom sur cet Insta pas comme les autres.

Le combat contre le sexisme continue et il prend particulièrement les armes sur les réseaux sociaux qui se font tribune en dénonçant ces agissements. Dans la rue, au travail, dans les transports, en cours et parfois même à la maison, si certains se cachent derrière le bouclier de "la bonne blague" les mots n'en sont pas pour le moins violent

Un sexisme ordinaire de plus en plus décrié 

On en parle de plus en plus, il est enfin reconnu comme un "crime" qui mérite d'être puni. Depuis un an les témoignages et les plaintes concernant un acte de harcèlement ou de sexisme flagrant, sont recevables par les autorités. Une première qui partage sur les réseaux sociaux entre les pro féministes, ceux qui veulent du changement et les réfractaires à l'idée...Si les mentalités tendent à évoluer elles prennent tout de même leur temps. En 2013, le tumblr Paye Ta Shnek est l'un des premiers à dénoncer l'ignominie du sexisme sur internet. Ces posts choquent mais surtout réveillent les consciences et pose un constat alarmant : toutes femmes ou jeunes filles en France à déjà subi au moins une fois dans sa vie, du harcèlement ou un acte sexiste. 

Les meilleures perles compilées du compte Dans la bouche d'une fille 

Sur le compte Instagram Dans la bouche d'une fille, le concept est à peu près le même mais sous forme de post posté une fois par jour. Les femmes de part le monde envoient leurs témoignages aux administrateurs qui les relait par la suite sur le feed aux couleurs pastels. Derrière ces douces nuances se cachent des mots acides, distillés ci et là par des pères de familles, des mères, des frères, des patrons, des amis. Une arme de plus au 43,3k abonnés qui donne espoir que les choses finiront par réellement changer. Et comme le disait Christina Aguilera "nobody can hold us down".  

View this post on Instagram

#conditionnement #injonctions #femmes #maternite #famille

A post shared by Dans la Bouche d'une Fille (@dans_la_bouche_dune_fille) on

View this post on Instagram

#injonctions partout ⚠️🙃

A post shared by Dans la Bouche d'une Fille (@dans_la_bouche_dune_fille) on

View this post on Instagram

#conditionnement #stereotypes #jouets #feminisme #noel

A post shared by Dans la Bouche d'une Fille (@dans_la_bouche_dune_fille) on

View this post on Instagram

#conditionnement #stereotypes #injonctions #femmes

A post shared by Dans la Bouche d'une Fille (@dans_la_bouche_dune_fille) on

Coralie Techer 

À lire également : 

Après-fêtes, comment garder le moral pour la reprise ?

Rire et dessins, 5 comptes Instagram à suivre


Aimez Hellocoton sur Facebook