A peine revenue de Sète, et en l'espace de moins de temps qu'il ne faut pour l'écrire, je me retrouve aspirée vers les bas-fonds de mes angoisses. Il a suffi d'un rien. D'une feuille de bilan sanguin et de quelques lignes portant l'étoile rouge d'une "anormalité".  Les unes révèlent une insuffisance rénale. Les autres un marqueur cancéreux (CA15-3) en hausse. Il ne m'en fallait pas plus pour plonger.  Le Dr Garrigue...

Cet article provient du blog L'année des lucioles. Marie est également auteur de J'ai testé pour vous... et Le Murmure du Vent dans les Pins.
Lire la suite sur le blog ›