Je l’ai déjà dit : j’ai vraiment deux facettes. Un moi social doux, calme et conciliant (qui m’a beaucoup servi à l’école et dans les différents métiers que j’ai exercés, toujours en contact du public), et un moi intime beaucoup plus impulsif, virulent et sans concessions. C’est ainsi que toute mon enfance, dans le cercle familial, j’ai été qualifiée de colérique. J’ai toujours pensé que mes totems astrologiques, le lion et le...

Cet article provient du blog Le bureau blanc. Camille habite à Mâcon et est également auteur de De la canicule et Du cadeau de ta naissance.
Lire la suite sur le blog ›