Dear Belle-Mère, Je sais que vous ne m'avez jamais trop adorée, je comprends. Moi-même, je sais que vous avez bon fond mais nous n’avons jamais eu les mêmes conversations, les mêmes réflexions, les mêmes hobbies et les mêmes envies, ça limite pas mal la communication. En plus, je ne voulais pas d’enfant et donc ne pas vous donner de petit enfant alors même que je vous piquais votre fils aîné, je sais, je...

Cet article provient du blog Emma June. Emma June est également auteur de J'ai testé: Le coiffeur ET le supermarché avec MisterBB et C'est ça la sociabilisation? Alors, non merci!.
Lire la suite sur le blog ›