J’ai reçu à Noël un bien joli présent qui faisait battre mon petit cœur de beautista depuis sa sortie : la Naked Smoky de Urban Decay. Dans mon idée de tri (j’en parlais ces jours-ci), de non-cumul, de résistance aux tentations et de patience, je n’avais toujours pas succombé à cette palette. Heureusement, le Frère Noël a entendu mes petites volontés et j’ai sauté de joie en ouvrant mes cadeaux. Depuis lors, elle trônait fièrement sur ma coiffeuse…...

Cet article provient du blog BeeMint. Loobee est également auteur de Le bleu roi de mes rêves… et Je trie donc je suis !.
Sur le même sujet, Mademoiselle Futile en parle dans Urban Decay X Gwen Stefani : la collection printemps 2016 ! : La sortie de la palette de maquillage (à découvrir: ici!)  avait provoqué la frénésie chez...
Rebondissons sur la thématique grace à l’article de Flavour beans qui s’en préoccupe dans Urban Decay x Gwen Stefani: Blonde, Harajuku, Steady, Stark : La semaine dernière, je vous présentais un premier maquillage avec la palette Urban Decay x Gwen...
Lire la suite sur le blog ›