Malgré un débit en baisse ces derniers jours, la fuite de gaz survenue le 25 mars dernier sur la plate-forme d’Elgin, exploitée par Total et installée en mer du Nord à deux cent quarante kilomètres au large d’Aberdeen (Écosse), n’a toujours pas été colmatée. Le pétrolier français, qui depuis le départ semble vouloir jouer la transparence, comme en témoigne la création d’un site Internet dédié à l’incident, dépêche cependant des moyens de plus en plus importants...

Cet article provient du blog zegreenweb. Nicolas habite à Paris et est également auteur de Une nouvelle application Apple au service des baleines et Fishzilla, le poisson dont la tête est mise à prix.
Sur le même sujet, zegreenweb en parle dans L’Union européenne s’interroge sur la durabilité des biocarburants : Pour une fois, l’Union Européenne émet des doutes quant à l’efficacité énergétique des...
Pour approfondir, zegreenweb a également écrit Elgin : la plateforme Total en mer du Nord continue de fuir :La fuite de gaz survenue le 25 mars dernier sur la plate-forme d’Elgin, si elle n’est pas...
Lire la suite sur le blog ›