"Le vrai problème, c’étaient les livres. Mathilde en avait trop lu. On ne pouvait pas être heureux quand on avait trop lu. Tous les malheurs venaient de la littérature. Elle enviait le manque de culture littéraire de sa sœur ; elle enviait cette vie où Flaubert n’était qu’un vague souvenir scolaire."   Mathilde est une enseignante et une jeune femme accomplie. Très appréciée de ses élèves, elle vit une belle histoire d'amour avec Etienne depuis quelques années. Mais un...

Cet article provient du blog Aux Bouquins Garnis. Béa est également auteur de Les enténébrés- Sarah Chiche et Gourmandises du dimanche- Le croque-monsieur de Pascale Weeks.
Lire la suite sur le blog ›