Hier soir, alors que je contrariais ma fille une fois de plus, elle a décidé que je ne m’approcherais plus d’elle et que seul son père aurait l’honneur de la mettre en pyjama. J’ai dit « OK, tu m’as agacée, je t’ai agacée, libre à toi de penser que ton père est le gentil de l’histoire ». J’ai aussi pensé « Tu reviendras vers moi quand tu auras besoin de quelque chose ».Mais elle n’est pas revenue vers moi Il l’a couchée, embrassée, câlinée, et, à aucun...

Cet article provient du blog Baby Factory — La Fabrique. Joana + Juliette habite à Paris et est également auteur de Comment on est allés au Brésil tous les 4, et que c’était bien, mais pas que… et Le meilleur des pires réflexions entendues concernant l’allaitement (et les réponses qui vont avec).
Lire la suite sur le blog ›