De ma vie de photographe, quand je n'aurai plus l'oeil aiguisé ou le coeur motivé, je retiendrai certainement une chose : la féminité est sans doute l'un des plus beau sujet sur lequel j'ai pu travailler. Lorsque je photographie une femme, quel que soit son âge, il y a toujours cette intime correspondance entre elle et moi, ce rapport de confiance et ce processus artistique qui nous lient au-delà de toute barrière. Ainsi j'ai pu réaliser,...

Cet article provient du blog Le Monde Imaginaire de E.. Christian habite à Chaplin et est également auteur de La Bibliothèque du parlement à Ottawa (Ontario) et Emilie Frèche | Deux étrangers.
Lire la suite sur le blog ›