Si vous suivez de temps en temps mes aventures, vous savez peut-être que j’entretiens depuis quelques mois toute une collection de boutures de plantes grasses, alimentée tantôt par mes propres specimens, tantôt au fur et à mesure de mes trouvailles et des gentils dons de mes copines. Mes rebords de fenêtre en sont complètement envahis, pour mon plus grand plaisir, tant leur développement est fascinant à observer ! Avec les boutures de monstera et de misère (tradescantia), les...

Cet article provient du blog Mango and Salt. Victoria habite à Amsterdam et est également auteur de Mes Dernières Lectures #44 et Mes Favoris Lifestyle – Avril 2018.
Lire la suite sur le blog ›