En France, beaucoup d’enfants naturels, c’est-à-dire nés hors mariage sont privés de leur héritage. La législation a pourtant prévu des dispositions pour qu’ils jouissent de leur droit. Pour faire valoir ce qui lui est dû, un enfant extraconjugal ou adultérin peut aussi apporter des preuves irréfutables en tant qu’héritier légitime. Le cas de l’enfant né d’un concubinage avant un mariage Les enfants naturels ont longtemps été des oubliés....

Cet article provient du blog Mariages et Babillages. Retrouvez également son article Comment trouver soi-même des prestataires de mariage à Brest ? et Les différents types de crèches.
Lire la suite sur le blog ›