Ce matin, à 10h, j'étais à la patinoire où la classe de la Grenabée profitait de sa dernière séance, en compagnie de ma collègue de concours et de deux autres mamans.  Depuis une semaine que nous avions passé la dernière épreuve et repris notre routine habituelle, la tension était retombée en-dessous du niveau de la mer. Mais ce matin, à 9h49, l'effervescence était à son comble. Les enfants pouvaient bien glisser, tomber sur les fesses ou se casser une jambe, nous n'y étions...

Cet article provient du blog Nanicroche. Nanie est également auteur de L'école est finie ! et Et après ?.
Lire la suite sur le blog ›