Voilà déjà trois jours que je sillonne le Festival Series Mania et qu'en catimini, je multiplie les belles découvertes (une seule déception sur cinq projections pour l'instant) ! L'heure est donc, il me semble, à un premier bilan. Mardi j'ai choisi d'ouvrir le bal avec deux productions suédoises (30 degrees in February et Don't ever wipe tears without gloves) puisque, d'aussi loin que je m'en souvienne, les séries scandinaves n'ont jamais déçue la pourtant très exigeante...

Cet article provient du blog Blopblop (le rendez-vous des agités du bocal). Anaïs est également auteur de [Événement] Festival Séries Mania - Jour 3 et 4 et L'Écume des jours - Boris Vian.
Lire la suite sur le blog ›