Comme j'aime être surprise par un livre et surtout par ses dernières pages! Dans "Les oreilles de Buster", l'étonnement est présent tout au long de l'histoire. Eva, la narratrice, nous raconte, dans son journal intime (offert par sa petite-fille) ses blessures et ses stratégies pour survivre aux déceptions de la vie...Et des cicatrices, elle a de quoi en avoir, mais ses réactions face à tout le mal qu'on a pu lui faire sont à la fois cruelles et touchantes. Eva a beau être...

Cet article provient du blog Ô Douces Heures. Retrouvez également son article Extrait de la collection Printemps Eté Derrière la haine de Barbara Abel et Collection Printemps Eté dans ma bibliothèque.
Lire la suite sur le blog ›