Avec sa monnaie virtuelle Libra, Facebook veut bouleverser le système financier mondial, de quoi donner des sueurs froides à certains Etats, inquiets de voir des entreprises privées s’engager sur ce terrain. Libra doit offrir un nouveau mode de paiement en dehors des circuits bancaires traditionnels. Elle se veut ainsi la pierre angulaire d’un tout nouveau écosystème financier sans la barrière des différentes devises. Un outil susceptible donc d’intéresser notamment les exclus...

Cet article provient du blog Mallys. Mallys habite à Lyon et est également auteur de Start-up : les 3 nouvelles pépites de la Silver Economie – Bourse Charles Foix 2019 et Des vacances sportives et connectées grâce à l’application Spotyride.
Lire la suite sur le blog ›