Mamie Paulette dans son ensemble rouge de sortie (avec l’aimable autorisation de Mamie) Nous  nous faisons à cette petite vie de recluse, dans la chambre double tout au fond du couloir, rythmée par les soins qui ne cessent de nous éveiller, bruits et portes qui claquent, rires tonitruants... La pendule rouge aux gros chiffres blancs nous surveillent et comptent heures et minutes. Elle me fait loucher un peu parfois. Elle étire le temps, le rend élastique,...

Cet article provient du blog L'année des lucioles. Marie est également auteur de Dans le creux de la vape.
Lire la suite sur le blog ›