Joséphine ouvrait un album photo de temps en temps, accompagnant ses beaux souvenirs de voyage d’une tasse de thé blanc en hiver, de grenadine en été. Si elle n’avait jamais regretté ses choix de parcourir le monde, de ne pas avoir d’enfant, son coeur pinçait parfois à l’idée que tout cela finirait à la dechetterie au milieu de tables Ikea et de postes télé démodés. Elle adorait sa maison face à l’Atlantique mais certains soirs le silence des...

Cet article provient du blog Mademoiselle Louise. Mlle louise est également auteur de {fiction} Over the Horizon et C’est moche de vieillir (avec du béguin d’ado et du cinéma dedans).
Lire la suite sur le blog ›