Un an environ que je ne porte plus de soutien-gorge, et je pense que je peux enfin en parler en toute sincérité. On connaît toutes ce moment de libération quand on rentre à la maison, après une longue journée de travail et que l’on détache enfin notre soutif. J’ai arrêté d’en mettre au début de mon chômage, plus de travail donc plus la peine de s’infliger ça. Oui, j’ai bien dit infliger, l’armature qui te rentre dans le sein, le tissu pour le...

Cet article provient du blog Le Tea Shop d'Emy. Emy est également auteur de Crash Test – j’essaye l’ustensile acheté chez Lidl pour réaliser son lait végétal et 3 documentaires à voir absolument sur Netflix.
Lire la suite sur le blog ›