Depuis que je cuisine, il y a une catégorie de plats à laquelle je n'ose pas trop me frotter : les plats orientaux. Bizarrement ce sont les plats qui ont toujours fait partie de ma vie que je cuisine le moins. Je crois que j'ai trop peur de me confronter à "l'original", c'est à dire la version - forcément mille fois mieux réussie - de ma mère, ma tante ou ma grand mère. Ainsi, à mon grand dam, je ne sais pas faire les griouchs que ma mère réussit si bien et il y a seulement...

Cet article provient du blog un tour chez SILM. SILM habite à Nouméa et est également auteur de Avec le banana bread aux pépites de chocolat, booste ton petit déjeuner ! et Tarte tatin tomate et balsamique.
Lire la suite sur le blog ›