En discutant avec une de mes alpha-lectrices (aka les cobayes), je me suis rendue compte que ça fait déjà la moitié de ma vie que je délire sur ces anges abominables qui se brûlent les ailes dans le simple but de descendre des humains. Il n’était pas encore question de fin du monde à l’époque, mais d’un héros malgré lui, un pauvre type qui n’a rien demandé et qui se retrouve au cœur d’une guerre entre les anges et les démons, au point qu’il en...

Cet article provient du blog Onirography. Rozenn habite à Rennes et est également auteur de Bijouteuses & bijouteurs et Notre-Dame de la mer, la couverture !.
Lire la suite sur le blog ›