Les mois défilent et les pulsions de la vie camerounaise sont toujours aussi fortes et intenses. On en serait presque saoul à force de boire un tel concentré au quotidien ! Mais un jour, sans trop savoir comment on en arrive là, tout bascule : une rupture amoureuse, un départ d’ami, un rapport de fin de mission à faire et un billet d’avion réservé pour le retour en France…La fin de ce séjour approche et, on va pas se le cacher, ça fait bien flipper. On se rend...

Cet article provient du blog Le Monde de Berlande. Le Monde de Berlande habite à Bordeaux et est également auteur de Mémo Juillet et Mémo Juin.
Lire la suite sur le blog ›