D'ores et déjà, le titre de ce billet est trompeur, mais je souhaitais laisser un peu de suspens. Écrire cet article me tenait particulièrement à cœur, pour plusieurs raisons. Mais j'attendais tout de même le bon moment pour l'écrire. Je ne sais pas par où commencer réellement. Peut être par le fait que ce billet tire un trait sur mes pensées sur l'amitié. Peut être par le fait aussi, que je fais partie de ces personnes au nombre très réduits d'ami(e)s, de vrai(e)s. Peut être...

Cet article provient du blog Tinkerbelle. Tinkerbelle est également auteur de Mes favoris beauté du mois de Mai et Le besoin de bloguer.
Lire la suite sur le blog ›