Mamanath.wallpapers. J’aurai pu poster ici le récit de son éclosion… Vous dire que ce bout de zan sait aujourd’hui courir et glisser comme un pingouin, Qu’il jacasse plus de mots qu’une mainate, ou même qu’il picore les fraises plus vite que la grive. Mais je vais rester furtive comme le colibri, et lui souhaiter, en toute simplicité, un merveilleux « deux ans ».

Cet article provient du blog Le Blog à Myzotte. Retrouvez également son article {frian}dise : Devine combien je t’aime et Un logo pour une famille nombreuse.
Lire la suite sur le blog ›