Indélébiles de Luz, Futuropolis, novembre 2018, 320 pages, 24€. Avec Indélébiles, Luz ouvre les portes de ses débuts dans le dessin. Alors qu’il habite à Tours, il décide de se rendre à Paris pour proposer ses dessins à La Grosse Bertha, Le Monde, Libé, Le Canard Enchaîné et… Charlie Hebdo ! Parfois, le destin fait bien les choses : Luz croise Cabu dans la rue, alors que se dernier se rend au bouclage de La Grosse Bertha. Et voilà l’aventure qui commence. Luz entre dans...

Cet article provient du blog Le carnet de Myriam Thibault. Myriam habite à Paris et est également auteur de L’exposition Nadar à la BNF et « Frère d’âme » de David Diop.
Lire la suite sur le blog ›