Influenceurs. Il y a quelques mois, la YouTubeuse Emma CakeCup avait été pointée du doigt par plusieurs médias. Ils lui reprochaient d’avoir réaliser des partenariats avec des entreprises de dropshipping. Ce procédé de vente n’est pas interdit en France. Il consiste à acheter à bas prix des produits sur des sites étrangers, notamment asiatiques, puis de les revendre à des prix plus élevés. Des faux airpods, des bijoux ou encore des vêtements sont souvent vendus de...

Cet article provient du blog Gens d'Internet. Gens D'Internet habite à Paris et est également auteur de Les micro-influenceurs collaborent plus avec des marques qu’ils apprécient et Marketing d’influence: voici les tendances 2019.
Lire la suite sur le blog ›