Un écrivain coincé sur sa page blanche est un écrivain en train de se prendre la tête sur deux mots: intrigue roman. Il ne fait même plus l’effort de construire une phrase pour désigner le monstre en train de manger sa plume toute crue. Tout ce qui résonne dans sa tête, à en perdre la raison sont ces deux mots. Intrigue roman. L’exercice du jour que je vous propose, qui fait partie du Défi Ecriture que je me suis lancé, est inspiré de ma dernière lecture:...

Cet article provient du blog Il était une Citation. Elodie habite à Paris et est également auteur de “Ecriture, mémoires d’un métier” de Stephen King et Petit Pirate.
Lire la suite sur le blog ›